17/05/2007

 Amour printanier,

couple1

 

Arborescence du renouveau,

Fleurissante au dessus du ruisseau,

S’écoulant lentement, tu paraît telle une saison nouvelle,

Amour se rêvant ou se donnant sous le pommier fleuri,

Qui lentement laisse choir ses pétales blancs,

Il neige du printemps…

Amour sans faille, sans fin, qui de cœur surpris,

Allant et venant s’installant pour la vie,

Bercé à l’écrin des âmes qui s’abandonnent,

Resplendissant de jour comme nuit ou tu te donnes,

Éclats de diamants scintillants jetés aux yeux éblouis,

Cherchant à t’installer en troubadour pour la belle en fleur,

Amour présent, pesant, repoussant l’ennui,

Au courant du ruisseau jusqu'à ce que tu deviennes lui,

Oppressant de ta délicieuse présence,

Paginant  les opuscules de toutes les vies,

Sous les plumes aux poèmes enchanteurs,

Dignes d’un Roméo et de sa Juliette prometteur,

De ne jamais mourir dans le cœur que tu as choisis.

Marie Christal

©®

00:00 Écrit par Marie-Christal dans Amour | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : printemps, amour, coeur |  Facebook |