07/11/2008

La présence de l'énergie Divine;

 

3dn3wvpl

                        La présence de l’énergie Divine,

On ne peut donner une densité correcte à la chaleur car elle fait partie de la lumière, et nul ne peut en donner à la lumière.
L'ensemble chaleur lumière est une énergie propre au Divin, voila dés lors qui nous prouve notre appartenance à ce même Divin, étant une forme énergétique offrant lumière et chaleur.
Lumière oui oui, cette aura dont nous sommes tous porteur et que la photo Kyrlian peut dévoiler, met en évidence certaine tout cet ensemble que nous possédons tous émargeant de notre appartenance Divine.
Voila pourquoi nous pourrions êtres en mesure de penser que:
L'esprit Créateur étant énergie de son état, se nourrit de la même énergie dont il conçoit absolument tout.
Que chaque atome de toute chose vivante étant une source d'énergie, nous pouvons alors admettre que nous possédons notre part de Divinité, mais que toutefois étant soumis au libre choix du bien et du mal, certains dont l'esprit restera voilé à jamais utiliseront cette énergie aux mauvaises fins.
Et d'autres âmes dont l'esprit se veut sans cesse de rejoindre au plus prêt le Créateur de leur vivant s'adonneront à tout ce que de meilleur.
Toutefois Jamais un humain ne peut en juger un autre, car les lois de Dieu étant impénétrable, il peut parfois lui-même exiger d'un être, ce qui au yeux des autres ne pourra paraitre comme parfait, loin de la.
L'énergie se nourrit d'énergie, oui c'est la le secret de l'alchimie.
L'énergie créatrice s'entoura d'autres esprits purs, (les anges.)
Ensuite il créa l'homme dont il fournit l'énergie de vie et survie notamment par la nourriture, elle même énergie, mais aussi par son pouvoir d'action qui entraine une explosion d'énergie pure, sachant atteindre le Divin.
De la vinrent ensuite les esprit purs par leur état de désincarnation, le nombre étant alors une donnée puissante d'énergie nécessaire à la contribution de l'ensemble Divin.
Mais la descendance étant toujours êtres de chair, ils servent encore et aussi la même cause du principe Divin!
Il est une action de base entrainant une source véritable d'énergie pure, qui si elle est contrôlée et assistée engendre de surcroit chaleur dépassant celle propre au corps, mais peut atteindre un potentiel de lumière devenant dés lors visible à l'oeil nu.
Le voile gris de l'esprit étant déchiré, l'esprit dit humain est touché directement par l'énergie Divine, qui s'associe dés lors et deviennent ensemble la surnommée alchimie.
Des dizaines de lives de kabbale tentent à dire la présente chose sous des formes elles-mêmes voilées obligeant chaque être qui en entame l'étude à s'engloutir d'avantage dans des recherches souvent bien vaines.
Cette énergie ne s'arrête aux principes, elle fonce sans cesse, va de l'avant, et se fiche du dire de ceux qui ne savent pas!
Elle est puissante, salvatrice, dissociable des êtres à l'esprit voilé, elle ne craint rien.
Elle est indulgente, aimante elle fait partie du tout qui ne fait dés lors plus qu'un seul.
N'est pas mesurable.
Marie Christal
(c)(r)

 

15/11/2007

Aux portes de l'infini,

 

chezmisty1174644618

 

Aux portes de l’infinie tendresse,

Venant par des chemins de lumière.

 

Eclairés par l’esprit, des chercheurs de sagesse,

Reflets diamantés des espoirs ensoleillés,

Chaleur de l’allégresse, anathèmes brisés.

 

Aux portes de l’amour infini…

 

Quand les yeux doux sont ébahit, visage enchanté,

Azur fragmenté d’éclats de saphirs jetés,

A la pénombre nocturne qui s’est effacée.

 

Monde d’amour ou les ailes se sont déployées,

Ou larmes et tristesse peuvent êtres abandonnés.

 

Parfum de roses en hiver, le voile est déchiré…

Alchimie suprême conduisant à l’éternité,

De l’homme aux pieds sur terre à su se faire évoluer.

 

Devant les voutes célestes ou son chemin l’a amené,

Ou couleurs sont arc-en-ciel, et musique symphonie.

 

Diffusant encore sur la terre…

Le savoir imprimé de l’esprit illuminé, humblement,

Transcriptions faites par tous les vieux maitres sages.

 

Que les portes de l’infini s’ouvrent à celui, qui aura su

Rejoindre de son esprit lumière éternelle acquise…

Marie Christal

©®

00:00 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : plume blanche, lumiere, sagesse, infini |  Facebook |

31/03/2007

La plume du temps,

 

anjo088

 

J’ai pris une plume blanche au temps,

Qui de sa pointe bien effilée,

Laisse glisser les mots sur le papier blanc,

Qui s’impriment de façon indélébile.

anjo088 

J’ai pris un peu de temps au temps,

Qui s’efface  très lentement,

Nous montrant l’éphémère,

De la chair sur la terre.

anjo088 

Ne comptant plus le temps,

Je laisse glisser les mots doucement,

Les mots sur le papier blanc,

A l’encre évaporée du temps.

anjo088

 

Un jour peut être je prendrais,

Une plume de l’aile d’un ange,

Qui sera passé dans un instant de silence,

J’écrirais sur le papier qui n’en sera pas.

anjo088

 

Des mots de lumière à l’encre du soleil,

Ayant oublié la terre, misère et merveille,

J’écrirais de la ou n’existe plus,

Le temps ni la matière.

 

anjo088

Marie Christal

©®

 

01:00 Écrit par Marie-Christal dans la plume du maître "sagesse" | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : plume, temps, lumiere, amour |  Facebook |

25/06/2006

Les portes de lumières,

 

 

 

Me laisseras tu entrer dans la plus grande lumière,

Je veux pénétrer ce monde interdit à la matière,

 

Quand viendra le moment je me présenterais aux portes de lumière,

Je me débarrasserais de cette écorce humaine,

Me laisseras tu entrer dans le monde de la lumière,

Celle qui se profile à mon esprit ouvert lorsque sont fermés les yeux,

Je veux m’y fondre et devenir esprit de lumière en ton royaume,

Me laisseras tu entrer dans la plus belle des lumière,

Je serais alors scintillante luminescente,

 

Quand viendra le moment je me présenterais aux portes de lumière,

Je serais esprit pur débarrassé de la matière,

Me laisseras tu entrer dans le plus beau royaume,

Pour que je puisse me pénétrer de la plus douce des lumières,

Me laisseras tu devenir esprit de lumière,

Et que jamais je ne retourne à la terre,

 

Quand viendra le moment je me présenterais aux portes de lumière,

Plus rien ne comptera que d’avancer vers toi,

Je regarderais s’ouvrir grandes les portes devant moi,

J’entrerais et me dirigerais vers toi,

Il n’existera plus rien que la divine lumière,

Et,

Dans un élan du plus pur amour

Tu fermeras sur moi le grand livre de ma vie.

Marie Christal

©®

03:46 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : plume blanche, spiritualite, lumiere |  Facebook |