25/06/2007

Machiavelisme humanitaire,

 

finalimage29nt

 

Oh dogme des épouvantes, sphère mal odorantes,

Transie de peur devant tes dictateurs,

Ne laissant à ce qu’ils appellent eux même basse classe,

Les déchets que les chiens devront se partager.

image-041

 

Puissance irréductible englobant de leur crasse,

La terre qui amasse sous fumée épaisse.

Terreur jusque dans les cieux qui deviennent destructeur,

N’offrant plus la fraicheur des matins d’été.

image-041 

Immonde monde trop échauffé pleurant ses larmes acidifiées,

Laissant choir à la terre souffrante d’impossible immunité.

image-041 

Foulée aux pieds des hommes emprisonnés d’invisibles chaines,

Sous apparence de liberté, revenus socialisés, obole faite,

Pour ne pas avoir à en crever.

image-041 

Machiavélisme au sourire mielleux pragmatisme bien heureux,

Semblant de savoir imprégné de gloire en son pouvoir.

image-041 

Se disant homme, se croyant surhumain, n’étant rien,

Tandis que les vrais plus petits et courageux, décrassent encore

Les sables noircis de seules leurs mains nues crevassées.

image-041 

Humanité prise d’assaut par quelques déséquilibrés,

Ramassant leurs gains par pelles et par seaux !

Quelle gloire ?

image-041 

Elle n’appartiendra jamais qu’a ceux qui de leur courage,

Auront donné par sueur et par sang parcelle de leur cœur,

Tellement grand que la terre elle-même ne pourra oublier.

image-041 

Marie Christal

©®

c9wft0e