12/06/2007

A l'aube des temps,

 

14283_168449044_rose_10__H021145_L

 

A l’aube des temps infinis ou se termine la vie,

La laissant ressurgir dans toute sa splendeur,

Comme l’hiver vient endormir la terre qui s’ennuie,

Attendant le printemps récupérateur de bonheur.

 

Peignant la galaxie de toutes les couleurs,

Apportant au temps milles décors illuminés,

Faisant scintiller dans son ciel bleu l’astre de feu,

Égratignant au passage, quelques cœurs esseulés,

Semant sur ses rivages, poussière d’amour oubliés.

 

Amenant le vent à chanter doucement en brise légère,

Les amours de naguère sans jamais avoir à se vanter,

De pouvoir sans cesse tout balayer, pour recommencer,

A l’aube des temps infinis ou se perpétue la vie en douceur.

 

Parée de ses joies et ses pleurs qui semblent ne jamais cesser,

Laissant un peu de répit lorsque profondément endormis,

La nuit au gré des rêves interdits sous la lune qui luit,

Faisant passer le temps au temps très lentement.

 

A l’aube des temps infinis ou se termine la vie la nuit,

La laissant ressurgir dans toute sa splendeur,

Au matin bonheur…

Marie Christal

©®

18:49 Écrit par Marie-Christal dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : temps, infini, aube, plume blanche |  Facebook |

01/06/2007

Le parcours de l'artiste,

indifférence2

 

Charme ressourçant d’une ballade dans les rues de la ville,

Badauds passant sans se voir, sans un regard visage voilés de noir,

Cherchant encore Leur coin de ciel rose venant de nulle part…

Voyageurs des temps perdus sollicitant un éblouissement.

 

Note de musique voltigeante venant lancinante mourir doucement,

Sur la toile blanche emportant sa clé parée de couleurs volées au passage,

Sur quelques fleurs laissant chatoyer leurs exquises beautés absolues,

 

Qui du bout des doigts pastélisés vient déposer en quelques traits,

A cœur perdu étalant doucement à la souplesse du fin poignet,

Mélange de réalité et d’abstrait.

 

Mots écrits poésie courbe des lettres amenées à celles qui se peignent,

Dictant à la toile son mystérieux attrait, insaisissable énigmatique,

A la lueur de l’esprit artistique dont chemin fut sur un parcours tracé,

De la seule beauté imagée fiction sur réalité à l’artiste seul dévoilé.

 

Marie Christal

©®

L'illustration de ce texte fut peinte pas l'artiste Alari.
Lien site de l'artiste:

00:00 Écrit par Marie-Christal dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : la plume et l artiste, peinture, parours, artiste, poesie, amour |  Facebook |

29/05/2007

L'envol de la destinée,

 

envol

 

Sur tes joues humides des larmes coulées,

Grimage dessiné et peint sur ton visage,

Venu d’un autre ailleurs inconnu !

 

Comme s’il venait nettoyer les souillures,

Laissées des chagrins d’amour passés,

Sur ton cœur qui pleure encore blessé,

Des mensonges faits et répétés sans arrêts.

 

Peintures festives ou le soleil semble

Vouloir ta peau traverser pour d’un rayon,

Te réchauffer et te combler de joies oubliées.

 

Te voici paraître telle une toile mordorée,

Parmi les étoiles qui scintillent dorées,

Dans un firmament mi- nuit, mi-ensoleillé.

 

Toile enchanteresse ou les dernières lueurs

Restent pour te parer de lumière.

Fut-ce un élan de tristesse ou d’allégresse ?

 

Lorsque tu ouvris tes ailes laissant jaillir

Les derniers halots du jour où tu t’engouffras,

Rayonnante tu rejoins les étoiles tout là-bas.

Marie Christal

©®

05:19 Écrit par Marie-Christal dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : destinee, grimages, envol |  Facebook |

13/05/2007

Dédicaces aux mots tendres,

300px-A_single_white_feather_closeup

 

Gravés à ma mémoire, des mots doux et tendres,

Remplis d’énormes espoirs qui ne peuvent attendrent,

Remplissant mon esprit, et mon cœur attendrit,

Ces mots merveilleux je veux les offrir,

Aux fruits de ma passion, mon amour pour la vie,

 

Ces mots sont une histoire,

Qui recharge les cœurs d’un divin bonheur,

Remplissant précieusement chaques jours qui s’unissent,

Offrant au temps toute l’amplitude de sa grande valeur,

Je pourrais vous la raconter mais vous ne comprendriez !

 

Si de vous même ne la découvrez elle toute à votre portée,

Comme un sourire éclatant illuminant le visage de l’enfant,

Nouveau-né dans son petit berceau, lui la connait c’est vrai,

C’est en votre âme de ce temps la, qu’il faut aller la chercher,

Redécouvrir son cœur d’enfant, et s’en imprégner.

 

Gravés à ma mémoire, une bien belle histoire,

Qui ne prend jamais fin c’est l’histoire de la vie,

Du bonheur qui s’étend éternellement  jusqu'à l’infini,

Porteur de tous les espoirs, fuiant le néant et le noir !

Sous la plume blanche dédicace aux mots tendres.

 

Marie Christal

©®

00:00 Écrit par Marie-Christal dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : amour, dedicace, mots tendres, coeur |  Facebook |

20/04/2007

Marche dans le vent,

 

dyn004_small150_318_468_jpeg_2554006_fb743bb843dbabcb388dcbcce08f3b8a

 

Marche donc dans le vent fais lui face incessamment,

Marche toujours lentement il t’amènera surement,

La ou se trouve ta place dans le temps…

Mais sans te retourner marche tout le temps,

Trouve de quel coté souffle ton bon vent,

Si tu prends la rose tu seras dans le mouvement,

Car sache que l’homme qui va doucement,

Qui marche dans la direction de son cœur,

Avance certainement vers son bonheur,

Ne laisse à personne ton chemin de vie,

Tu briserais ton destin tu perdrais l’envie,

D’avancer vers l’autre rivage…

Tu regretterais l’air sauvage qui fait ravages,

Dans l’âme de l’homme qui n’a pas trouver,

Son chemin dans le vent, celui de son cœur.

Alors ne perds pas de temps reste dans le vent,

Chemines à travers champs et forêts…

Traverses les plaines et les vallées,

Vois la montagne là-bas, elle se dresse pour toi,

Elle t’indique la voie, suis donc ce chemin la,

Lorsque tu l’auras dépassée…

Ton bonheur se tiendra devant toi,

Tu seras dans le bon vent, qui conduit droit devant,

La rose des vents au cœur tu auras gagné le bonheur.

Marie Christal

©®

00:00 Écrit par Marie-Christal dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marche, temps, vent, amour |  Facebook |

13/04/2007

Vivre dans le temps,

 

728

 

Vivre tout simplement dans le temps,

Qui s’écoule doucement, doucement,

Vivre les cheveux virevoltant au vent,

Vivre allégrement ce qu’il nous est donné,

Vivre sans se soucier du temps qui va passer,

Ou de celui qui reste encore à venir,

Vivre avec la joie au cœur,

Laisser venir à soi le bonheur…

Vivre sentir le matin fraîcheur,

Rayon de soleil d’or qui caresse la peau,

Et qui s’efface doucement crépuscule venant,

Nous laissant…

Vivre la nuit parée de ses plus beaux atours,

Lune d’argent étoiles scintillantes aux cieux,

Qui nous offrent des moments merveilleux,

Qui nous font…

Vivre, aimer pour une nuit, ou pour une vie,

Vivre de l’air du temps grandissant,

Vivre tout simplement, refuser de pleurer,

Vivre pour sourire à la vie si jolie,

Vivre pour aimer, vivre à jamais.

Marie Christal

©®

00:00 Écrit par Marie-Christal dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : vivre, temps, amour |  Facebook |

 Vivre tout simplement,

 

728

 

Vivre tout simplement dans le temps,

Qui s’écoule doucement, doucement,

Vivre les cheveux virevoltant au vent,

Vivre allégrement ce qu’il nous est donné,

Vivre sans se soucier du temps qui va passer,

Ou de celui qui reste encore à venir,

Vivre avec la joie au cœur,

Laisser venir à soi le bonheur…

Vivre sentir le matin fraîcheur,

Rayon de soleil d’or qui caresse la peau,

Et qui s’efface doucement crépuscule venant,

Nous laissant…

Vivre la nuit parée de ses plus beaux atours,

Lune d’argent étoiles scintillantes aux cieux,

Qui nous offrent des moments merveilleux,

Qui nous font…

Vivre, aimer pour une nuit, ou pour une vie,

Vivre de l’air du temps grandissant,

Vivre tout simplement, refuser de pleurer,

Vivre pour sourire à la vie si jolie,

Vivre pour aimer, vivre à jamais.

Marie Christal

©®

00:00 Écrit par Marie-Christal dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vivre, amour, temps |  Facebook |