11/07/2006

Une prière pour les mamans,

Seigneur je voudrais faire,

Une simple prière,

Pour toutes les mamans de la terre,

Qui un jour se sont vus le cœur arraché,

Lorsque la vie leur à retirer,

Ce qu’elles avaient de plus cher,

Qui était la chair de leur chair,

Seigneur pour elles je te demande,

Parle donc à ces anges et commande,

Veilles sur elle, veilles sur elle

Elle aurait tant voulu encore veiller sur toi,

Effleure la de tes ailes,

Ouvre les très grandes pour elle,

Fais lui en un abri de lumière,

Envoie lui de ta caresse de doux baisers,

Elle qui voudrait tant encore t'embrasser,

Veilles sur elle, sur son amour,

Il est celui que tu aurais voulus qu'elle ait,

Veilles sans cesse sur elle,

Car elle ne cesse de veiller ta mémoire.

Le cœur serré de ton absence,

Veille donc bel ange,

C’est vrai que l’on ne meurt jamais,

Tant qu’il y a quelqu'un,

Pour la mémoire vénérée,

Seigneur ça vient du cœur je n’ai rien trouvé,

De plus jolis à te dire pour te prier,

Mais dans ta justice et ta bonté,

Je suis certaine que tu as écouté,

Et dans le monde volent par milliers,

Des petits anges venant réconforter,

Le cœur de leur maman éplorée.

 

Marie Christal

©®

21:03 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : plume blanche, priere, angelisme |  Facebook |

03/07/2006

Pour te pleurer,

 

Chevauchant sa céleste licorne sacrée,

La dame couronnée,

N’a voulu ses ailes déployées,

Sa couronne d’or et de feu,

Aux rubis et éclats de diamants précieux,

Elle a déposé en quittant son pays d’Hor.

 

S’offrant ainsi à l’humanité,

Devenant à son tour simple femme,

Elle peut dés lors pleurer,

Sur ce qui lui avait été donné,

Mais que nulle magie n’a pu garder,

Au plus merveilleux des pays.

 

Ne sachant plus rester,

La reine des fées s’en est allée,

Rejoignant un pays de méandres,

Ou pleurer est une dignité,

Son amour l’a quittée,

Elle ne peut plus régner.

 

Et c’est ici que tu la déposes,

Belle licorne céleste sacrée,

Afin que, pour le temps du chagrin,

Elle puisse pleurer sans fin,

Son merveilleux amour égaré,

Jusqu'à ce que le chagrin s’en soit allé.

Marie Christal

©®

20:30 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : dedicace, plume blanche, feerie |  Facebook |

30/06/2006

mouvement perpétuel et (sterling)

 

 

Le moteur stirling (sterling)

Le moteur sterling, est un moteur quasivapeur,

Il s’agit d’un moteur à vapeur cycle court,

Air chaud rotatif, pompe à chaleur,

Ayant une capacité jusqu'à 16 fois plus,

Puissante dans une chambre de volume comparable,

50 kw (67 cv )  dans le cas d’une étude pour

une unité. Hélium ou vapeur eau.

Le nouveau stirling est un moteur très compact,

Et puissant à gaz ou liquide,

Pompe à chaleur ou cryogénique,

Usages : Sous-marins,

Gradients thermiques de l’espace,

Et les véhicules par co-génération,

Radio-isotope, ou solaire…

Il me serait difficile de vous en expliquer

ici le fonctionnement, car cela demanderait

de longues pages d’explications.

Toutefois, un moteur sterling est et

Restera toujours un moteur sterling.

Je n’ai pas ici de croquis,

A vous laisser mais

demain nous revenons à notre

Fameux mouvement perpétuel,

Je vous ferais grâce du nucléaire,

Et toutes ses applications, car même si,

Elles sont en majorité bénéfiques,

Cela ne réduit jamais les risques que

Nous encourons de cette énergie

(sale).

Avec ses nombreux résidus polluants,

Et destructeur tant pour l’homme,

Que pour la nature,

C’est je pense la raison pour laquelle,

Il serait un bienfait miraculeux,

Que soit enfin donné le jour à un

Nouveau bébé nommé,

Moteur à mouvements perpétuels.

Marie Christal.

 

 

03:49 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : plume blanche mouvement perpetuel |  Facebook |

28/06/2006

Le mouvement perpétuel,

 

 

Beaucoup de scientifiques et non scientifiques se mettent à la tâche !

Ce fameux mouvement perpétuel que tous voudraient serait un

Miracle de bienfait pour la société.

En effet si un mouvement perpétuel assez puissant pouvait être découvert,

Il s’ensuivrait l’arrêt rapide des  centrales nucléaires et il serait un bienfait,

Dans d’autres domaines tels que la science, la médecine, et tout ce qui est

Motorisé, mais qu’est ce donc que ce fameux mouvement perpétuel ?

Lorsqu’il existera je viendrais vous le dire lol

Plus précisément ce serait une action provoquée par un système matérialisé,

Qui se fournirait lui-même sa propre énergie, ah mais comment ???

La est le but de la recherche, bon nombre d’hommes mais aussi quelques femmes,

S’y sont attachés, et en font la tentative de l’aboutissement de leur vie,

Penchons nous un peu vers le passé, ce fût un français Michel Papin,

Qui en 1679 reconnût pour la première fois la force élastique de la vapeur,

Comment ?

Il mit au point la soupape qu’il suffisait d’ouvrir pour laisser échapper la vapeur,

Et la comprimer en refermant cette même soupape.

Et en 1707 il fit naviguer le premier bateau à vapeur qu’il avait ainsi construit.

Plusieurs pistons reliés à un essieu faisaient tourner un moulin !

En 1698 Thomas Savery fit breveter sa machine surnommée l’amie des mineurs ;

Et en 1712 ce fût Thomas Newcommen qui créa la sienne appelée,

La machine industrielle.

En 1760 un jeune homme travaillant à l’université de  Glasgow révolutionna tout,

En découvrant la chaleur latente. Ce fût l’un des brevets qui révolutionna littéralement,

Le monde de l’industrie.

Qui ouvrit les portes au premier chemin de fer !!!

Excusez du peu de ces données mais un cours complet serait trop long,

Pour aboutir en fin de compte à parler du mouvement perpétuel,

Notre véritable sujet, toutefois cette petite rétro introduction est nécessaire pour vous démontrer,

L’évolution et sa surprenante rapidité, pour stagner actuellement sur ce qui révolutionnera,

a nouveau le monde lorsque quelqu'un y parviendra.

Marie Christal.

 

 

21:41 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : plume blanche, mouvement perpetuel |  Facebook |

25/06/2006

C'était demain,

 

C’était demain, la terre tournait encore,

Mais il n’y avait plus d’hommes,

Pour la provoquer et déjà elle s’apaisait,

C’était demain, la terre verdoyait,

Dans l’équilibre d’un monde ou les âmes

Purifiées s’en viennent virevoltés,

Sentinelle gardes bien ce monde sanctifié,

Ou le passé devient le présent de l’avenir,

Les hommes se sont retirés dans leur monde,

Qui déséquilibré ne vit plus de terre ronde,

C’était demain le pays des fils d’Hor,

Sentinelle vigilante fait enfouir les cerbères,

Jusqu’au fond des enfers afin que ne soit troublé,

Le monde sanctifié aux couleurs d’or orangé,

Ou la dame couronnée s’est endormie,

Dans les draps satinés d’où perle la rosée,

C’était demain et tout était changé,

C’était demain et tout était rangé,

Aux pouvoirs de l’esprit qui puit un instant,

S’échapper pour visiter le pays des fils d’Hor.

Marie Christal

©®

 

 

20:17 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : plume blanche, espoir, sensualite |  Facebook |

Les portes de lumières,

 

 

 

Me laisseras tu entrer dans la plus grande lumière,

Je veux pénétrer ce monde interdit à la matière,

 

Quand viendra le moment je me présenterais aux portes de lumière,

Je me débarrasserais de cette écorce humaine,

Me laisseras tu entrer dans le monde de la lumière,

Celle qui se profile à mon esprit ouvert lorsque sont fermés les yeux,

Je veux m’y fondre et devenir esprit de lumière en ton royaume,

Me laisseras tu entrer dans la plus belle des lumière,

Je serais alors scintillante luminescente,

 

Quand viendra le moment je me présenterais aux portes de lumière,

Je serais esprit pur débarrassé de la matière,

Me laisseras tu entrer dans le plus beau royaume,

Pour que je puisse me pénétrer de la plus douce des lumières,

Me laisseras tu devenir esprit de lumière,

Et que jamais je ne retourne à la terre,

 

Quand viendra le moment je me présenterais aux portes de lumière,

Plus rien ne comptera que d’avancer vers toi,

Je regarderais s’ouvrir grandes les portes devant moi,

J’entrerais et me dirigerais vers toi,

Il n’existera plus rien que la divine lumière,

Et,

Dans un élan du plus pur amour

Tu fermeras sur moi le grand livre de ma vie.

Marie Christal

©®

03:46 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : plume blanche, spiritualite, lumiere |  Facebook |

24/06/2006

Tu veux la paix, fais la,

 

Tu veux vivre dans un monde de paix,

Mais tu hurles pour demander un peu de silence,

Tu maudis celui qui ne semble pas t’entendre,

Tu hais le monde actuel et ceux qui y vivent,

Tu exclus d’office celui qui n’à pu te plaire,

 

Change toi et tu pourras demander,

Aux autres d’en faire de même à ton égard,

Calme toi et tu pourras réclamer,

Le calme tout autour de toi aussi,

Tu as beaucoup à changer, le sais tu,

 

Baisses la voix et l’on t’écoutera,

Ne hais que la haine elle-même,

N’exclus que l’exclusion,

Ne maudis que la malédiction,

 

Et si chacun parvenait à cela,

Ce serait déjà une grande victoire conquise,

Si tous rétablissent la paix dans leur entourage,

Alors elle pourrait bien finir par exister,

Un jour qui sais…

 

Marie Christal

©®

05:04 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : plume blanche, paix |  Facebook |