30/01/2008

Mon amour, mon ange,

Mon amour, mon ange,

 

 

8345147

 

Et si soudain apparaissait dans mon ciel gris,

Un ange aux pinceaux céleste qui viendrait,

Repeindre tout en bleu, et placet l’arc-en-ciel,

Qui  après la pluie ramène le soleil.

 

De ses propres pinceaux je peindrais en lui,

Un cœur aux couleurs de l’amour sans jalousie,

Tu n’as pas crus en moi, mon amour mon ange,

Tu me laisses glacée sans toi, sans tes bras tendres.

 

Mon amour je ne vis que par toi, dans ce monde,

Ou l’amour vivait par nous, que je t’aime simplement,

Je voudrais pouvoir tout changer, toucher ton cœur,

T’amener à mes cotés pour faire ton bonheur.

 

Tu m’as dis quand j’aime je ne lâche pas,

Et mon cœur pleure des larmes de sang,

Un torrent d’amour pour toi, toi que j’aime,

Dis-moi comment te ramener, l’amour n’a pas cessé.

 

Marie Christal

©

23:00 Écrit par Marie-Christal dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : eric, tendresse, amour, plume blanche, les mots bleus |  Facebook |