25/07/2007

Tourbillons des sens,

 

amour0164

 

Une vision, intemporelle un émoi dans les mois d’attente,

Des regards qui se rencontrent aux yeux bleus fusion d’azur,

Qui s’imprègnent de merveilleux, union des cœurs,

Laissant loin derrière soi, les jours de ciel gris et de pleurs.

BARRA02

 

Esprits embrouillés poitrine déchainée à coups de battements,

Voulant laisser entrer un bonheur sans tourment.

Évoluant sous la coupe de son amour qu’elle attendait,

Depuis si longtemps, serait-ce toujours ?

BARRA02 

Quand de ses nuits blanches tu emprunts tout de rose,

Chaque soir elle se meurt pour renaître femme dans tes bras,

A l’aube dorée ou son corps frémit encore sous la caresse de tes doigts,

Alors que tu te fonds en elle dans un soupir ardent fusion extrêmes,

Tu as abattus les anathèmes pour te rendre jusqu'à elle.

BARRA02 

Peignant d’ocre le rose tu ajoutes encore parfum d’ambre, et de safran

Aux éclats de saphirs jetés sur la nuit blanche qui se fait d’argent,

Sous ton regard scintillant elle t’offre son corps brûlant de toi,

Et tu perpétues fusions et tourbillons des sens aux creux de vos nuits.

BARRA02 

Ne laissant aux jours qu’apparence des regards qui scintillent épris,

De l’azur qui enivra tes émotions, faisant place d’amour grandissant

Chaque nuit, chaque jour, immortalisée à jamais sur la toile

Et de la plume blanche qui dédicace aux tourbillons des sens.

BARRA02

Marie Christal

©®

00:15 Écrit par Marie-Christal dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : amour, sensualite, plume blanche |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Marie Christal "La poésie vit d'insomnie perpétuelle." de René Char
@ très bientôt

Écrit par : Papillon6168 | 26/07/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.