07/05/2007

Mystère de la donne,

 

varia3

 

Mystère de la donne, ou même la madone ne put résister,

A tes charmes du temps passé, qui revient sans cesse,

Immortel,  inconditionnel, ne laissant pas passer

Un beau regard clair ou foncé, sans vouloir y croire.

 

bar

 

Tels Omphale et hercule  quand la belle est maîtresse,

De son Dieu effondré à ses pieds ne sachant lui résister,

Étoiles sur toile peintes au seul hommage de l’irrésistible,

Amour qui se donne au Dieu, aux anges par la femme.

raphrumor

 

Opuscules sacrés des légendes oubliées d’olympe,

Ou Dieu attiré par femme terrestre délaissant déesses,

Qui auraient aimés se venger, de celles qui les devançaient,

Lointain passé encore recherché des âmes esseulées.

bar 

Serait-t-il encore aujourd’hui femmes visitées ?

De Dieu ou ange envoyé par lui dont il est amoureux,

Femmes de poussière offrant divins plaisirs,

Au maître de l’univers.

OlymZeus

 

Qui d’un jour peut être,

Un nouvel apollon nous verrons naître,

Engravant à nos esprits les légendaires inédits,

Souscrivant à nouveau l’histoire des amours,

Les plus beaux, les plus chauds, de la bibliothèque rose.

bar 

Marie Christal

©®

00:00 Écrit par Marie-Christal dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour, dieu, olympe, apollon |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.