12/01/2007

Nuit d'Amour,

 

1iinaaqb

 

Doucement enlacée aux creux de tes bras si forts,

Et ma peau si douce  que tu parcours tendrement,

Corps de la passion et esprit de la tendresse,

Je frémis doucement sous tes doigts qui me caressent,

De mes lèvres un soupir qui répète sans cesse,

Encore, encore…

Nous ferons pâlir la nuit de jalousie oui, oui,

Elle n’aura plus d’yeux que pour nous observer,

Tout deux.

La déchirant à petit cris lorsque je serais à toi,

Oh mon amour elle ne verra pas le jour,

Qui viendra pour nous et qui l’effacera,

Rompus de fatigue mais nous aimant à la folie,

Au creux de tes bras je retournerais m’installer,

À l’aube dorée nous nous endormirons tout deux,

Après un long baiser  que je veux langoureux.

Oui que je veux langoureux.

Marie Christal

©®

04:20 Écrit par Marie-Christal dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : amour |  Facebook |

Commentaires

Coucou ! Ouh là c'est chaud mais c'est très beau.
Je te souhaite un bon week-end, l’année est déjà bien entamée
Le temps passe vite trop vite.
Bisous tendres pour toi
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be



Écrit par : COCO | 13/01/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.