07/12/2006

La lueur de la petite étoile,

 

 

etoile055

 

Il y à des milliers d’années,

Il était dans le ciel, une toute petite étoile,

Elle se décida un jour à vouloir briller très fort,

Elle se mit alors à scintiller elle brillait tellement,

Qu’à elle seule elle parvint à éclairer un instant,

Toute la terre entière,

Son flux d’or illuminait tout, et dans l’océan,

Les dauphins se mirent à chanter,

Sur le sol la belle de nuit se mit à danser,

Des fleurs changèrent et offrirent leurs parfums,

A l’astre qui les avaient envoûtés,

Et la petite étoile continuait elle luisait,

Tellement qu’en se gonflant elle faillit en mourir,

Dans les cieux les anges émus l’admiraient,

C’est alors que l’archange Gabriel la désigna,

Pour être celle qui la nuit de Noël,

Guiderait les bergers jusqu'à l’enfant roi,

La petite étoile de ses efforts fût récompensée,

Elle fût celle qui aujourd’hui encore,

Lorsqu’elle apparaît,

De toute est la plus belle qui fait les cieux scintiller,

Hiver comme été la petite étoile ne mourra jamais.

Marie Christal

©®

21:04 Écrit par Marie-Christal dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : etoile, noel, plume blanche |  Facebook |

Commentaires

Espérance, espérance, espérance ! Tes derniers textes sont largement portés sur l’espérance, les deux derniers tournent autour de la naissance et le dernier renvoi à une justice dans le futur, bref tout cela est très tourné vers l’avenir qui engendre l’espérance.
L’espérance est un noble sentiment !
Je te souhaite une bonne soirée.

Écrit par : Gaypride | 07/12/2006

Répondre à ce commentaire

C'est merveilleux.. je n'ai aps de mot pour commenter les vôtres. Melancholia

Écrit par : melancholia | 26/07/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.