03/09/2006

Femme enfant,

 

 

 

La vie qui m’a choisie m’a offert,

Quelques arrhes à partager avec elle,

Comme si c’était un don du ciel,

Pourtant souvent je cherche en elle,

Tous ses cadeaux je n’ai jamais su,

Gagner un lot sans dur labeur.

 

Et aujourd’hui d’un passé évanoui,

Je cherche l’enfant que je fût,

Oui c’est vrai on n’a guère le temps

De grandir, quand on n’a jamais été

Enfant !

Quand on est entrée trop vite chez les grands.

 

De ces années qui m’ont une à une données,

Ce corps de femme que je possède maintenant,

Inutile de vouloir chercher il n’y à

Jamais eu d’enfant,

Pourtant mon âme se sent juvénile,

Pourtant elle en est encore au printemps.

 

Je voudrais courir dans les champs d’été,

Cueillir des pâquerettes,

Je voudrais l’hiver me rouler,

Dans la neige glacée et rire de joie,

Je voudrais tellement connaître,

Tout ces petits plaisirs la.

 

Mais voila la vie s’écoule lentement,

Corps défraîchis cœur affranchis

Je n’ai pus écouter que mon seul esprit,

Qui m’a enseignée la voie de la sagesse,

Et c’est qui me guide maintenant,

Femme enfant au temps qui passe doucement.

 

Marie Christal

©®

04:02 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : femme, enfant, plume blanche |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Marie Que la voix de la sagesse continue à te guider ..j'adore toujours autant tes écrits ...Bisous Marie

Écrit par : Baggins | 03/09/2006

Répondre à ce commentaire

tu as bien fais! d'écouter ton esprtit ma douce Marie il t'a bien conseillé.
Tu peux découvrir où je vis chez moi et « Cédric » et sa petite balançoire.
J’espère que tu vas passer une bonne semaine avec le soleil qui revient

http://www.en2006.com/r.php?i=cedricangel

Bisous doux.
COCO !

Écrit par : COCO | 03/09/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.