17/06/2006

Déstinées,

Seigneur toi l’Eternel,

Viens jusqu'à moi car je t’appelle je t’invoque je te supplie

Seigneur où sont-ils donc tes enfants,

Si un homme parle avec sa bouche,

Mieux vaut ne pas écouter si un homme parle avec son esprit,

Mieux vaut s’en détourner

Si un homme parle avec son cœur,

Mieux vaut s’en aller

Seigneur tu a conçu créé l’homme,

Pour qu’il utilise tout ses sens,

Où donc sont ceux qui de leurs bouches,

Font encore sortir les vrais mots,

Ceux qui venant du cœur,

Ont été mûrement réfléchis avec l’esprit,

Seigneur toi l’Eternel,

Nous vivons à l’heure du virtuel,

Où les mots passent

D’un ordinateur à un Gsm,

Ni loi ni foi de ceux qui lancent telle une pierre,

Un tu est mon ami(e),

Où un je t’aime qui ne fera que provoquer tristesse

Détresse et peine,

Seigneur je ne puis le nier puisque tout cela est vrai

Seigneur où donc est ton monde où sont tes enfants,

Seraient t’ils passer eux même dans un autre monde loin du virtuel,

Seigneur non ceci n’et point blasphème,

Seigneur voit mon visage en pleurs devant toute cette détresse humaine,

Seigneur comment aider celui qui,

Demande de l’aide qui crie vers toi son désespoir sa perdition,

Mais qui refuse d’être aidé car il n’est pas prêt à recevoir la vérité,

Seigneur tant d’êtres crient vers toi tendent les mains,

Te serais tu toi aussi déconnectés de notre pauvre monde,

Aurais tu toi aussi débranchés les écouteurs,

Afin de te reposer l’esprit de tant de cris de prières désespérées,

Seigneur oh non ceci n’est point blasphème vois mes larmes,

Entend mes pleurs, ils sont ceux de tous,

Seigneur oh Seigneur,

Mais que m’a donc t’il pris de m’adresser a toi ainsi,

Seigneur je me suis faite douleur pour la déposer devant tes

Divins pieds,

Seigneur en une seule douleur en quelques profonds pleurs,

Pour un seul et pour tous,

Pour toute une humanité.

Marie Christal

©®

02:08 Écrit par Marie-Christal dans Plume blanche | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : spiritualite, dedicace, plume blanche |  Facebook |

Commentaires

Je t'offre ce poème écrit un jour de doute POEME ECRIT POUR RETROUVER MA FOI

ACTE DE FOI

Mon Amour, ma Déchirure,
Je T’ai aimé, puis renié
Mon Âme est-elle si impure
Qu’elle ne puisse aimer sans douter ?

Tu me réchauffais le cœur !
Tu adoucissais mes peurs !
Tu calmais mais douleurs !
Tu séchais tous mes pleurs !

Sans Toi, mon Âme est perdue
Il me faut Te retrouver !
Sans Toi, où est le Salut ?
Oh ! Mon cœur ! Pourquoi douter ?

Oh ! Mon Âme ! Je te le dis :
« Il est la Vie et l’Amour ! »
Oh ! Mon cœur ! Je t’en supplie :
« Aie Foi EN LUI chaque jour !"







Écrit par : Corinne | 18/06/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.