28/05/2006

La plume du maître (6)

Le maître revint s’assied devant sa table,

Et de sa blanche plume il écrit,

Chaque jour je vous transmets mon savoir,

Mais comme tout être je suis éphémère

Et,

Un jour je disparaîtrais à mon tour,

Il est bon que toutes choses soient transmises,

Cependant,

Elles ne prendront de vraies valeurs,

Que dans la continuité que vous leurs donnerez,

Ce jour là,

Il vous appartiendra de reprendre la plume,

Et,

De transmettre à votre tour,

Ce que vous aurez appris ce que sera votre acquis,

De la connaissance apprise par l’étude,

Il vous sera donné de poursuivre

La continuité de vos propres acquis,

Et,

Vous vous devrez de la transmettre comme je le fais

On ne naît ni sage, ni emprunt de savoir,

Mais on possède toute une vie pour apprendre d’autrui,

Et,

Développer tout ce que son esprit aura emmagasiné

Chercher là où il se doit selon votre pouvoir,

Et  accentuez sans cesse ce savoir,

Qu’il vous appartiendra de remettre à la postérité,

Ne cherchez jamais ce que vous ne pourriez trouver

Rester digne de vous-même et de ce qu’il vous est donné

De cette sagesse vous aurez la joie et la fierté,

D’être ce vous serez,

Le maître prit la feuille longuement se relut,

Puis satisfait il acquiesça il signa

Et,

S’en alla.

Marie Christal

©®

02:58 Écrit par Marie-Christal | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Marie-Christal, Je passe te souhaiter un très bon dimanche
Bisous
Chris

Écrit par : Chris | 28/05/2006

Répondre à ce commentaire

Bisous du dimanche soir Bonne nuit

Écrit par : Charles | 28/05/2006

Répondre à ce commentaire

bonjour merveilleuse journée a toi...

Écrit par : coeurdenfant | 29/05/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.