08/04/2006

Vas, entends, et vois,

Grand invalide tu es toi,

Qui aux jambes solides

Ne vas que dans la direction ou tu vois,

Dans ton aveuglement

Ton œil perçant ne reçoit que ce tu entends,

De ta surdité extrême

Ton ouïe ardente ne te laisses écouter,

Que ta seule vérité

Vas, entends et vois tout autour de toi.

Marie Christal

©®

01:24 Écrit par Marie-Christal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.