05/04/2006

Coup de foudre,

Tu l’aperçois la première fois à la croisée des chemins,

Ton regard se pose sur elle qui rencontre le sien,

Et soudain il n’existe plus rien,

Du sol qui se dérobe sous tes pieds,

Au monde qui s’effondre de tout cotés,

Tu ne vois plus qu’elle,

Ton coeur s’active de battements frénétiques,

Tu te sens pousser des ailes,

Qui te font voler vers une autre destinée,

Tu irradies l’amour qui t’a embrasé,

Et ton esprit vogue dans de nouvelles contrées.

Marie Christal

©®

 

01:30 Écrit par Marie-Christal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.