22/03/2006

J'ai rêvés de toi,

J’ai rêvés de toi cette nuit,

Toi mon plus tendre ami,

Dans mon corps rajeunis,

Nos cœurs chantaient l’amour,

Dans ce divin paradis

Où nous laissions libre cours,

A toutes nos folies,

A toutes nos fantaisies,

Nous volions au bonheur,

Des millions de douceurs

Notre joie était si grande,

Que même les fleurs

S’épanouissaient sur notre passage,

Offrant à la brise,

D’étourdissantes odeurs

Nous avions tant d’énergie,

Qu’a nous seuls nous pouvions,

Faire tourner le grand manège de la vie,

Le soleil qui illuminait tes cheveux d’or,

Déjà nous séparait quand l’aube se levait,

Toi tu restais au sein de la lumière,

Et moi je revenais terminer ici,

Ce à quoi je suis destinée,

Dans l’antre de ton éternité

Où déjà tes bras se tendent vers moi,

Pour m’accueillir le jour où tout sera accompli,

Où je viendrais mon amour,

Te rejoindre pour toujours,

Mon merveilleux ange de la nuit.

Marie Christal

©®

 

00:51 Écrit par Marie-Christal | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.